J’aurais dû fumer


Je me dit souvent. J’aurais dû fumer dans la vie pour être plus crédible.

Comme OSS, j’ai bien essayé, mais sans succès. L’air pur me vient mieux à la bouche.

On regarde Mad Men et on se dit : les répliques auraient-elles le même cinglant sans la clope au bec, entre les deux doigts dédaigneux, le regard au loin mais là présent ? Non.

Alors j’ai dû trouver autre chose; un peu plus de dureté dans le ton, la confiance dans la posture, quelque chose pour compenser, assurer.

La clope, finalement, c’était trop facile.

Mais on est tous dépendant de ce que l’on veut montrer, prouver.

Moi surtout.

On se bat face à la vie, éternelle compétition de l’être, de la différence dans l’homogénéité, alors que la vie ne nous demande rien, et qu’on ne lui apporte rien.

On se bat pour nous-même, notre avenir et notre bonheur, parce que tant de gens sont morts sans rien, nous on veut mourir avec quelque chose, peu importe quoi, amour, argent, gloire, fierté, tant qu’on ne l’emporte pas dans la tombe et que ça reste là, sur terre, poussière.

On se bat pour la mort en oubliant la vie. Tant l’ont écrit. Qui s’est battu pour la vie ?

On se bat face à nous même, pour ça pas besoin d’être Tyler Durden et son double, on se bat contre une image floue, mouvante, indéfinissable, sans même savoir, ni comprendre, pourquoi.

Publicités

A propos Mamieva

Cuisine, Cosmétique, Débrouille et autre tambouille. Un brin écolopate de temps en temps. Mais je me soigne.
Cet article, publié dans Culture inutile, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s