Game of Thrones, Apogée d’un genre.


Game-of-Thrones-Irritable-Cerseihttps://www.youtube.com/watch?v=RzI9v_B4sxw

Alors non, je ne m’y aventurerais pas.

Je ne rentrerais pas dans le débat d’initié du « qui est le meilleur », de Tolkien ou de Martin ( ne surtout pas prononcer à la française, svp). Car le débat qui agite les connaisseurs est de ce niveau-là : L’élève (notre Martin) a-t-il dépassé le maître (notre créateur du Seigneur des Anneaux et du Hobbit qui agite actuellement le grand écran) ? Non, je ne saurais me risquer à dire que le premier a crée un toile narrative d’une complexité inénarrable qui est sans comparaison possible. Ce serait m’attirer les foudre des défenseurs de l’autre. Et puis Tolkien a conquit petit et grand par le grand écran, et ce sur tous les continents. Qu’en est-il de Martin ? Son trône de fer diffusé en mode  série télé superproduction par HBO reste au petit écran et reste aux heures tardives parce que le niveau de violence tant physique que sexuelle n’est encore une fois sans comparaison possible. Alors non je ne saurais m’immiscer comme cela dans le débat et recevoir les coups de bâtons des deux côtés.

Mais voilà, c’est que je suis une fan des deux Grands et je ne saurais trancher, même si, ici et aujourd’hui, c’est du dernier née dont je parle, le Game of Thrones qui agite la blogosphère (comme on aime dire) depuis la sortie tant attendue de la saison 3.

Et là, j’aimerais conseiller à tout les accros de la série, pas trop rebiffant sur les bords au bon vieux roman, de s’y plonger dedans justement, ils ne bouderont pas leur plaisir… car la série affleure à peine la richesse des livres de Martin.

Après les avoirs lus (il y a 7 livres de prévus), vous vous sentirez tout petit petit quand vous vous essaierez à vous casser les méninges à écrire un scénario, un blog, un article, une lettre de motivation, une liste de courses. Vous comprendrez qu’il est allé très loin dans les méandres de la pensée et de l’imagination avec une rigueur (tiens, qui en a encore de cette dernière ?) et un brio qui laisse sans voix.

Mais pas sans mots.

Et si vous pouvez (et en avez la volonté surtout) : à lire en anglais !

(et là je ne vais pas rentrer dans le débats des traductions, pour de vrai, débrouillez vous avec google)

Publicités

A propos Mamieva

Cuisine, Cosmétique, Débrouille et autre tambouille. Un brin écolopate de temps en temps. Mais je me soigne.
Cet article a été publié dans Culture inutile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s